Charte Adella

Pour dissiper certains malentendus, et réaffirmer les principes ayant conduit à la création d’Adella, voici une annexe aux statuts et règlement intérieur qui pourra y être réellement intégrée lors de la prochaine assemblée générale.

Fondation

Le phénomène des logiciels libres a une origine très clairement identifiée : c’est par l’intermédiaire la FSF que Richard Stallman a jeté les bases d’un système juridique protégeant le principe de partage des productions intellectuelles.

C’est le cadre des licences libres qui a ensuite permis l’essor du phénomène que l’on sait : des milliers de développeurs qui collaborent sur internet à créer des logiciels de toutes sortes.

Maintenant, grâce à une protection juridique éprouvée, chacun a librement accès à cette formidable diversité d’outils.

Liberté

La vocation première d’Adella est de faire découvrir ces alternatives à qui le souhaite, avec en filigrane la prétention de libérer l’utilisateur, de l’amener au libre choix et à l’autonomie face à l’usage de l’informatique.

On essaie pour cela de se baser sur le modèle initial qui est le partage de la connaissance. L’association a donc pour vocation de faire se rencontrer ses membres afin que ceux-ci s’entraident dans leur utilisation des logiciels libres.

On retiendra donc les mots clefs liberté/autonomie, et collaboration.

Neutralité

Le logiciel libre répond à des règles très précises mais n’exclut personne qui s’y conforme. Par principe, la liberté ne s’arrête à aucune forme de catégorisation qui soit : quiconque respecte ces vertus peut en bénéficier.

Adella se positionne résolument pour le respect de l’autre quelles que soient ses convictions, et cela implique que l’association s’interdira toute prise de position n’ayant pas de rapport direct avec son activité.

Ainsi, Adella n’affichera aucune appartenance ni philosophique, ni politique, ni religieuse, ni spirituelle, ni d’aucune autre sorte, et cela afin de garantir à tout adhérent le respect inaliénable de ses propres choix en ces matières.

Attitude

Bien entendu, chacun est libre d’exprimer ses opinions (dans la limite de leur légalité) et, là non plus, l’association ne saurait endosser le rôle du censeur. Il est simplement recommandé à tous les plus élémentaires courtoisie, modération, et indulgence dans leur comportement.

Par ailleurs, et toujours dans un souci de respect des différences, toute propagande et autres prosélytismes sont vivement déconseillés.

Ouverture

Adella a l’ambition d’apporter le libre au plus grand nombre. Typiquement, le public visé est donc d’abord celui des débutants pour qui l’usage de l’informatique n’est pas un but en soi.

Mais nous avons aussi besoin des membres aux préoccupations plus techniques, des gurus et autres fanatiques de la GPL.

Cependant, nous ne devons pas perdre de vue notre objectif initial de large promotion des logiciels libres. Les querelles de chapelles et autres trolls baveux sur la conformité absolue de tel ou tel programme ou distribution sont des obstacles à la diversité, véritable richesse des logiciels libres, et donc à l’intégration de nos noob tant chéris.

Happy Linuxing !